Retour à l'accueil

Vivre avec la BPCO - Atténuez les symptômes en adoptant de nouvelles habitudes

LA SANTE | 30-11-18
Vivre avec la BPCO - Atténuez les symptômes en adoptant de nouvelles habitudes

Enfin une bonne nouvelle : après un diagnostic de BPCO, il existe de nombreuses solutions pour gérer vos symptômes et améliorer votre bien-être et votre état de santé futur. La bonne nouvelle est que des habitudes saines peuvent améliorer considérablement votre état de santé. Lisez ces conseils pour un traitement efficace de la BPCO.

Vous ne pouvez pas guérir de Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), mais vous pouvez la maîtriser. Vous pouvez prendre des mesures pour influencer votre état de santé et la manière dont la maladie affecte vos activités quotidiennes. Plus tôt vous commencez, plus tôt vous obtiendrez des résultats. Alors, qu'attendez-vous !

Élémentaire dans le traitement de la BPCO : La BPCO et le tabagisme ne font pas bon ménage

Le tabagisme est considéré comme la principale cause de la BPCO, et c'est également la dernière chose dont vos poumons ont besoin actuellement. Si vous fumez, il est temps d'arrêter. Demandez également qu'on évite de fumer en votre présence.

Arrêter de fumer demande de la détermination. Indéniablement, vous avez déjà une bonne raison d'arrêter : vous avez maintenant besoin d'un programme clair et d'outils pour lutter contre les envies de fumer. Informez vos amis et votre famille de votre décision, cela vous aidera, tout comme de rédiger votre programme d'arrêt du tabac. Vous pouvez par exemple télécharger des applications pour vous aider à arrêter de fumer.

Connaissez vos déclencheurs de BPCO et protégez vos poumons en adoptant de simples habitudes

D'autres maladies peuvent fatiguer vos poumons, alors faites de votre mieux pour les protéger. Il est conseillé aux personnes atteintes de BPCO de se faire vacciner chaque année contre la grippe. Vous pouvez également demander à votre médecin si vous devez vous faire vacciner contre la pneumonie. Éviter les foules pendant la saison de la grippe et se laver les mains sont des habitudes simples et efficaces qui réduisent le risque de maladie.

Les déclencheurs de la BPCO, tels que la poussière, la pollution et le pollen, sont également à éviter. Si les prévisions de la qualité de l’air sont défavorables, restez chez vous. Par temps froid, vous pouvez protéger vos poumons avec des vêtements chauds ou un masque anti-froid. Il est également très important d'éviter les émanations ou les gaz dangereux.
Si la qualité de l'air à votre travail est médiocre, il est préférable d'en discuter avec votre employeur et les médecins du travail.

Êtes-vous essoufflé ? Le sport peut vous aider à gérer la BPCO

Si vous vous essoufflez facilement, faire de la course à pied peut vous sembler un rêve lointain, mais cela n'est peut-être pas aussi irréalisable que vous le pensez. Pour réduire l'oppression thoracique, l'exercice est très indiqué, car il vous aidera à mieux respirer, à vous débarrasser de ce mucus en excès et à augmenter votre capacité respiratoire. Selon votre condition physique, la marche ou le jogging léger peut être un bon choix pour commencer. Les exercices de yoga ou de pilates améliorent votre technique respiratoire et renforcent vos abdominaux, ce qui améliore votre posture et libère vos poumons.

Nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de commencer une nouvelle pratique sportive, mais une fois que vous êtes lancé, gardez le rythme !

Une alimentation saine peut faire la différence dans le traitement de la BPCO

Maintenir votre poids idéal est important pour le traitement de la BPCO. Si vous avez des kilos en trop, en perdre un peu peut vous aider à mieux respirer. Dans le même temps, il est important de ne pas en perdre trop. Un IMC normal est essentiel pour disposer de suffisamment d'énergie et conserver un mode de vie sain pour mieux gérer la BPCO. Si vous ne connaissez pas votre IMC, n'hésitez pas à demander à votre médecin ou à votre infirmier/ère.

Il est conseillé de manger 5 portions de fruits et de légumes par jour au minimum, mais vous devriez éviter les aliments qui peuvent causer des flatulences et des ballonnements. En général, il est bon de boire beaucoup d’eau, de manger des protéines maigres et d’éviter de trop saler les aliments. Il est préférable de manger de petites portions tout au long de la journée plutôt que d'ingurgiter deux ou trois gros repas, car cela peut réduire l'essoufflement.

Cela peut prendre un certain temps d'adopter de nouvelles habitudes, mais une fois que vous aurez commencé, il sera facile de continuer sur votre lancée !

(Mentions Légales)

Orion Pharma bvba est une filiale d'Orion Corporation. Orion est une société pharmaceutique finlandaise opérant dans le monde entier et œuvrant pour le bien-être depuis plus de 100 ans. Orion développe, fabrique et commercialise des produits pharmaceutiques à usage humain et vétérinaire et des principes pharmaceutiques actifs. Les maladies respiratoires sont l’un des principaux domaines de traitement d’Orion.

Wehale.life/public fournit au grand public des informations sur les maladies respiratoires et les habitudes futées à adopter.

Le contenu de wehale.life a été sélectionné avec beaucoup de soin. Orion Corporation met tout en œuvre pour fournir des informations à jour.

Vous pouvez télécharger le rapport de développement durable 2017 d'Orion ici https://www.orion.fi/en/Orion-group/Sustainability/sustainability-reports/sustainability-report-2018/

 

wehaleBE1 – version February 2019

Orion Pharma bvba, Battelsesteenweg 455D, 2800 Mechelen, België, Tel +32 (0)15 64 10 20
Politiques Contacts Orion Corporation 2019